Est-ce qu’une assurance professionnelle pour auto-entrepreneur est obligatoire ?

Vous souhaitez faire une reconversion professionnelle en créant votre propre micro entreprise, ou bien êtes-vous peut être déjà un autoentrepreneur ? Si ce statut s’accompagne d’un bon nombre d’avantages sociaux et fiscaux, il existe aussi des règles à suivre et des obligations requises que les indépendants doivent respecter. Mais qu’en est-il exactement de l’assurance professionnelle ? Est-ce qu’elle est obligatoire pour l’ensemble des autoentrepreneurs ? Nous allons répondre à toutes ces questions, dans l’article qui suit, et nous allons également vous fournir les informations qui vous seront nécessaires pour ce genre d’assurance professionnelle. Focus !

Est-ce qu’une assurance professionnelle pour auto-entrepreneur est obligatoire ?

Le statut d’autoentrepreneur, qui désigne une personne physique exerçant des activités artisanales, commerciales ou encore libérales, est reconnu comme l’indépendance procurée dans le cadre des activités dont il dépend, à titre principal ou secondaire. Gardez à l’esprit que le statut d’autoentrepreneur offre de nombreux avantages, en particulier une certaine liberté dans l’activité, mais il comporte par ailleurs des risques supplémentaires.

Ainsi, en tant que propriétaire unique, un autoentrepreneur assume la responsabilité totale de ses faits et actes. Par conséquent, l’exercice d’une activité indépendante est généralement associé à la souscription d’une assurance professionnelle.

Pour ce qui est des obligations de l’assurance dépendent de la profession qui est exercée. De plus, une assurance de couverture professionnelle peut être exigée par la loi ou les textes régissant les activités. Vous êtes tenu de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, si vous décidez de devenir entrepreneur indépendant dans l’un des domaines suivants :

  • Les agences de voyages ;
  • Les professions du secteur médical ;
  • Les métiers dans le secteur de l’immobilier ;
  • Les activités de transport de marchandises et de voyageurs ;
  • Les professions liées aux bâtiments, à la construction et aux travaux publics ;
  • Les métiers artisanaux réglementés, tels que les coiffeurs, les boulangers, les plombiers, etc.

Pour quelles raisons prendre une assurance professionnelle pour un auto-entrepreneur ?

Bien que non obligatoires, les auto-entrepreneurs sont encouragés à souscrire une assurance liée à certains types de domaines. En tant que seul dirigeant de son entreprise, il sera donc responsable à 100% de ses actes. Par conséquent, en cas de dommage ou de réclamation d’un tiers, l’indemnisation sera intégralement prise en charge.

Vous pouvez souscrire différents types d’assurances professionnelles, dans le but de mieux vous protéger en tant qu’autoentrepreneur, au cas où vos comportements ou vos actes causeraient des problèmes ou alors des dommages. L’abonnement vous donne également la possibilité d’être indemnisé en cas de poursuite ou de dommage affectant les biens professionnels ou les locaux de l’entreprise.

De plus, peu importe l’activité qu’exerce l’auto-entrepreneur, les nombreux risques de faire face à des conflits sont nombreux, que ça soit avec :

  • Des fournisseurs ;
  • Des clients ;
  • Des concurrents.

De ce fait, il est conseillé de souscrire à une assurance professionnelle juridique qui se chargera de vous protéger et défendre vos droits en cas de litige. Par conséquent, afin de ne pas être exposé au seul risque d’encourir des frais financiers qui sont directement liés à la perte de biens ou à d’autres événements qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques pour les activités de l’indépendant, ses biens et ses activités, l’assurance est fortement requise.

Lire aussi:  Comment trouver une bonne assurance professionnelle de marchandises ?

Quel est le prix d’une assurance pour auto-entrepreneur ?

En fait, c’est une bonne idée de considérer dans un premier lieu quels sont les prix des assurances pour auto entrepreneur, avant de commencer. Comme on l’a vu précédemment, l’obligation de souscrire à ces assurances est directement lié au secteur d’activité qui est choisi.

Gardez à l’esprit que le prix de l’assurance des auto entrepreneurs dépend aussi de multiples facteurs, tels que : les activités exercées (les entrepreneurs indépendants dans le bâtiment doivent s’assurer à un coût plus élevé que les autres secteurs), le chiffre d’affaires de l’entreprise, le type de l’assurance qui est sélectionnée et ses options.

De ce fait, vous avez la possibilité de choisir parmi plusieurs assurances pour travailleurs indépendants, et ce, selon vos besoins :

  • Une assurance de responsabilité civile est à partir de 100 euros, annuellement ;
  • Une garantie 10 ans est à partir de 600 euros par an ;
  • Une assurance perte d’exploitation, à compter de 300 euros, annuellement ;
  • Une assurance multirisque professionnelle, à compter de 400 euros par an ;
  • Une protection juridique, par an, est de 100 euros.

Comment bien choisir une compagnie d’assurance professionnelle auto-entrepreneur ?

Il existe plusieurs prestataires qui proposent ce type de contrat. Vous devez faire le bon choix. Pour ce faire, certains critères doivent être pris en considération. Il s’agit de :

  • Les différentes garanties proposées selon votre secteur d’activité : vous devez vous assurer que les couvertures proposées par le prestataire que vous avez choisi prennent réellement en charge toutes les activités menées par votre structure. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez souscrire une assurance pour les professionnels adaptée à votre secteur d’activité avec Allianz.
  • Les franchises des garanties : vérifiez les plafonds des garanties pour vous rassurer qu’en cas de sinistre, vous serez dédommagé de façon efficace.
  • La fiabilité du prestataire : optez pour une agence ayant déjà fait ses preuves en termes d’accompagnement des assurés. Il doit avoir une solide réputation.
  • Le budget : optez pour une compagnie qui propose le meilleur rapport qualité/prix. Pour ce faire, vous pouvez demander des devis à plusieurs agences, afin de les comparer ou alors, ayez recours à un comparateur en ligne.
  • Exclure les garanties inutiles : pour ne pas faire des dépenses inutiles, vous devez exclure de votre contrat les couvertures qui ne correspondent pas aux activités menées dans votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.