déclarer gains plateforme trading - éviter impôt trading

Comment déclarer ses gains de trading en tant que particulier ?

En tant que particulier en France, vous êtes tenu de déclarer vos pertes et profits de trading en bourse dans votre déclaration d’impôts chaque année. Le processus de déclaration peut être décourageant, mais avec les bonnes informations, il est gérable.

Quels types de gains de trading sont imposable ?

En matière d’impôts, il n’y a pas de repas gratuit. Qu’il s’agisse des plus ou moins-values réalisées lors de la vente d’instruments boursiers (actions, options, futures, trackers, etc.) ou des gains provenant des dividendes versés par les sociétés dont vous détenez des actions, tout doit être déclaré.

Savoir comment calculer ses gains et pertes de trading

La première étape consiste à déterminer les gains ou pertes que vous avez réalisés.

Le plus facile, si vous avez un compte sur une plateforme de trading est de récupérer l’historique des ventes que vous avez effectué tout du long de l’année fiscale.

Vous allez pouvoir donc calculer pour chaque vente les gains ou pertes que vous avez eu lors de la transaction. Vous n’avez ensuite qu’à les sommer pour connaitre le total de vos gains réalisés sur l’année.

En plus de ce calcul, notez à part la somme des dividendes que vous avez touché tout du long de l’année fiscale.

Pour faciliter la tâche, certaines plateformes de trading peuvent vous fournir votre IFU, avec les sommes qu’il vous suffira de reporter sur votre déclaration d’impots.

Qu’est-ce qu’un IFU et comment le demander à sa plateforme de trading ?

Si vous ne savez pas comment remplir votre déclaration d’impôt sur le revenu, un document qui peut vous être utile est l’imprimé fiscal unique (IFU). Ce document est généralement émis par votre plateforme de trading ou votre banque et vous évite de devoir tout calculer à la main.

Il énumère les différentes cases à remplir dans votre déclaration d’impôt, avec de brèves instructions sur les informations à fournir dans chaque case.

Demander un IFU à votre plateforme de trading ou à votre banque est généralement un processus simple. Dans la plupart des cas, il vous suffit de vous connecter à votre compte sur la plateforme de trading et de télécharger le formulaire. Si vous avez des questions sur la façon de remplir le formulaire, la plupart des plateformes et des banques proposent un service d’assistance à la clientèle qui peut vous aider. N’hésitez donc pas à les contacter si vous avez besoin d’aide.

Dans quelles cases remplir ses gains de trading sur sa déclaration d’impôts

Le trading d’actions ou tout autre instrument boursier peut être un excellent moyen de gagner un revenu supplémentaire, mais il est important de se rappeler que tous les gains réalisés sont soumis à l’impôt.

Au moment de remplir votre déclaration de revenus, vous devrez remplir la case 3VG pour les plus-values en capital et la case 3VH pour les moins-values.

Lire aussi:  10 étapes pour devenir un trader irrésistible

Les dividendes que vous recevez quand à eux doivent être déclarés dans la case 2DC.

Si vous avez une moins-value, elle peut être reportée et déduite de vos gains l’année suivante.

En suivant votre activité boursière et en comprenant les implications fiscales, vous pouvez vous assurer que vous restez en conformité avec la loi et éviter toute pénalité coûteuse.

Combien sont imposés les gains en bourse?

En matière d’impôts, des taux différents sont appliqués aux différents types de revenus.

Les revenus provenant de transactions boursières que ce soit via une plateforme de trading ou une banque sont considérés comme des valeurs mobilières sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 %.

Cela signifie que, quel que soit le montant de vos gains boursiers, vous serez toujours imposé à un taux de 30 %.

Les dividendes sont également soumis à la Flat Tax, ce qui signifie que vous devrez payer un impôt de 30 % sur tous les dividendes que vous recevrez.

Comment déclarer des gains de trading qui ne sont pas en Euro?

Lorsqu’il s’agit de déclarer les bénéfices réalisés sur une plateforme de trading qui propose des transactions autres qu’en euros, le processus est relativement simple mais peut être long. Pour l’essentiel, vous devrez convertir chaque transaction en euros en utilisant le taux du jour en question.

Si vous effectuez un grand nombre de transactions boursières, vous pouvez également utiliser le taux de conversion annuel fourni par la Banque de France.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, l’important est que vous précisiez vos bénéfices en bourse dans votre déclaration de revenus avec précision et en temps voulu. Ce faisant, vous éviterez toute pénalité ou tout problème potentiel qui pourrait advenir si vous avez choisi de ne pas déclarer ses gains trading.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.