Assurance : la traduction de contrats peut booster votre activité !

Si vous êtes un agent d’assurance, vous ne savez que trop bien à quel point votre secteur est extrêmement compétitif. Peu importe que vos polices soient très complètes ou que les primes soient très basses, il est difficile de se démarquer lorsque des milliers d’autres agences se disputent les clients. Mais faire de votre agence un succès peut être plus facile que vous ne le pensez, et nous pouvons résumer la clé de ce succès en deux mots : services de traduction.

En fait, les statistiques du recensement montrent que plus de 15% des personnes âgées de plus de 5 ans dans ce pays parlent une autre langue que le français à la maison. Cela représente un grand nombre de personnes – et un grand nombre d’affaires potentielles pour votre agence. Imaginez à quel point il serait bénéfique d’exploiter ce marché ! Ce n’est pas aussi tiré par les cheveux que vous le pensez. La première étape consiste à s’assurer les services d’un traducteur professionnel expérimenté, qui non seulement parle couramment la ou les langues cibles, mais qui a également de l’expérience dans le secteur des assurances. Une fois que vous aurez trouvé la bonne personne, voici des conseils utiles sur la manière d’exploiter ce marché potentiel et de développer votre agence :

Identifiez votre/vos marché(s) cible(s)

Cela variera quelque peu en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. Mais nous pouvons vous dire qu’en 2022, outre le français, de nombreuses autres langues sont parlées. On peut notamment compter sur l’anglais qui est parlé par beaucoup de touristes et de nouveaux résidents. En autre langue touristiques, nous pouvons citer l’allemand et le néerlandais. Enfin, l’arabe, le polonais ou le roumain sont beaucoup parlés sur le territoire. Et ce n’est qu’une liste partielle ! Découvrez quelles sont les langues les plus couramment parlées dans votre région et déterminez quels sont les marchés cibles que vous souhaitez atteindre.

Si vous êtes un agent en ligne, vous avez la possibilité et l’opportunité de toucher pratiquement n’importe quel public cible. Vous pouvez donc faire quelques recherches pour déterminer où se trouve votre plus grand potentiel commercial, puis prendre votre décision en conséquence.

Commencez par le marketing

Vous ne parviendrez jamais à attirer de nouveaux clients dont la langue maternelle n’est pas le français avec un site internet, des publicités et des supports commerciaux uniquement en anglais. Lorsque vous entamez le processus de traduction, n’oubliez pas que les personnes que vous essayez d’atteindre sont souvent issues de cultures très différentes, de sorte que le langage, les concepts et les images que vous utilisez dans votre matériel de marketing doivent leur convenir. Un traducteur expérimenté – de préférence un locuteur natif de la langue cible – peut vous aider à faire les meilleurs choix en fonction des normes culturelles et des sensibilités de votre public cible.

Lire aussi:  Est-ce qu'une assurance professionnelle pour auto-entrepreneur est obligatoire ?

Assurez le suivi de la traduction des documents

Attirer des clients potentiels est une chose, mais leur fournir réellement les services dont ils ont besoin en est une autre. Demandez à votre traducteur de se charger de la traduction de la myriade de documents administratifs liés à votre activité, notamment les documents de police, les demandes, les devis, les formulaires de divulgation, les documents de conformité, etc.

Employez au moins un membre du personnel capable de communiquer avec vos clients dans une autre langue

Trouvez une personne qui non seulement parle couramment la (les) langue(s) cible(s), mais qui soit également agréable à vivre et capable de simplifier le langage et les concepts les plus complexes en des termes plus facilement compréhensibles par vos clients, qui ne sont peut-être pas familiers avec la terminologie de l’assurance. Et n’oubliez pas votre rôle dans ces communications. Commencez à apprendre vous-même la langue afin de pouvoir communiquer plus clairement avec vos clients.

Tout cela peut sembler un peu intimidant, et c’est compréhensible. Commencez par contacter une société de traduction réputée. Elle trouvera la bonne personne pour ce travail – une personne qui parle couramment les langues requises (et de préférence sa langue maternelle), ainsi qu’une personne qui a une solide connaissance du secteur des assurances. En travaillant avec votre traducteur, vous serez en mesure d’atteindre votre marché cible et de remporter plus de succès que vous ne l’auriez jamais cru !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.